Le massage métamorphique ou « Métamorphose ».

« Le terme Métamorphose peut sembler inadéquat en association avec les notions d’évolution personnelle et de guérison, mais le processus qui amène la chenille à se transformer en papillon possède en lui ce qui nous arrive lorsque nous abandonnons des schémas d’inconfort psychologique ou physique pour aller vers de nouvelles perspectives de développement. […]
Le travail de la métamorphose se manifeste par un changement dans notre aptitude à être. C’est un mouvement qui va de l’état de ce que nous sommes à celui de ce que nous pouvons devenir. »

In « La métamorphose, Le massage métamorphique », Gaston SAINT PIERRE et Debbie BOATER, collection Chrysalide, édition Le souffle d’or

Confortablement installé en position semi-assise, il s’effectue en un effleurage très doux des pieds, des mains et du crâne, sur les zones réflexes de la colonne vertébrale.

De fait, cette technique est née dans les années 50 grâce à un naturopathe et réflexologue, Robert st John. Aussi, c’est en travaillant avec un enfant autiste qu’il a découvert qu’au-delà de la simple zone réflexe visant à soulager le dos, cette zone était également le reflet de notre période prénatale, de notre conception à notre naissance.

Par conséquent, cette technique vise à reconnecter le corps avec ses anciennes mémoires afin de se libérer de blocages ou souffrances directement liés à cette période de notre vie in-utéro. Elle permet de relâcher les tensions tant physiques que psychiques.

Les bienfaits

La Métamorphose va agir sur les états d’anxiété, les cauchemars, le stress, les insomnies et même dans certains cas, de troubles alimentaires.

C’est un massage très intéressant pour les femmes enceintes, les enfants hyperactifs, ou ayant des troubles du sommeil ou du comportement.

Contre-indication

Aucune contre-indication.